Anne-Marie Pelletier, l’Eglise, des femmes avec des hommes

eglise-des-femmes-avec-des-hommesConfinée à Paris, Anne-Marie Pelletier n’a pas pu venir à Rouen présenter son livre « L’Église, des femmes avec des hommes » le 2 avril dernier, mais ses idées, elles, possèdent la propriété de passer à travers les gestes-barrière, et l’article qui suit voudrait en reprendre quelques-unes pour les examiner loyalement, et inviter les lecteurs à lire ce petit et passionnant livre. Le contexte de crise que connaît l’Église catholique ces temps-ci (voir les articles du Bulletin n°13, mais aussi n°14 et 15) justifie que l’on écoute cette chrétienne qui est aussi une théologienne, une intellectuelle, et que l’on ne catégorise ni ne minimise pas trop vite ses propos sous des prétextes variés. Continuer à lire … « Anne-Marie Pelletier, l’Eglise, des femmes avec des hommes »

Théologie et mathématiques, le laboratoire mathématique de Nicolas de Cues

Le laboratoire mathématiqueOn sait que religion et science ne font pas toujours bon ménage. Faut-il rappeler le procès de Galilée, la polémique de Pascal avec les jésuites à propos du vide, les insultes des religieux anglais contre Darwin, etc. ? Au XIXè siècle, le physicien Pierre Duhem, croyant et pratiquant, niait que la religion fût un obstacle à la science et affirmait même que la religion catholique favorise la science. Mon dernier ouvrage « Le laboratoire mathématique de Nicolas de Cues » apporte une objection contre cette théorie de la continuité entre la foi et la science. Continuer à lire … « Théologie et mathématiques, le laboratoire mathématique de Nicolas de Cues »

Édouard Wéber, Nature, singularité et devenir de la personne humaine chez Thomas d’Aquin

Édouard Wéber, Nature, singularité et devenir de la personne humaine chez Thomas d’Aquin, Bibliothèque Thomiste, Paris, Vrin, 2018, 482 p.

Edouard WéberEn 2018, les éditions Vrin ont publié dans la prestigieuse collection de la Bibliothèque Thomiste une nouvelle étude d’Édouard Wéber, chargé de recherche émérite au C.N.R.S, sur l’anthropologie de Thomas d’Aquin. Spécialiste de l’œuvre thomasienne mais aussi de celles d’Albert le Grand et de Bonaventure, spécialiste de noétique, Édouard Wéber n’a eu de cesse de réétudier les textes et leurs sources, de les situer dans leur contexte institutionnel et doctrinal et de proposer une connaissance de plus en plus précise de l’anthropologie thomasienne. Continuer à lire … « Édouard Wéber, Nature, singularité et devenir de la personne humaine chez Thomas d’Aquin »

Pierre-André Taguieff, Criminaliser les juifs

Criminaliser les juifsCRIMINALISER LES JUIFS  Le mythe du « meurtre rituel » et ses avatars (antijudaïsme, antisémitisme)

Pierre-André Taguieff, Editions Hermann, 2020, 370 pages.

Directeur de recherche au CNRS, L’auteur, philosophe, politiste et historien des idées, Pierre-André Taguieff a travaillé sur un large domaine allant du racisme, de l’antisémitisme et du conspirationnisme au nationalisme, au populisme et à l’eugénisme. Le mythe multiséculaire comporte quelques éléments de base invariants : les Juifs se rendent coupables de meurtres, généralement d’enfants, pour recueillir leur sang. Ils incorporent ce sang dans le matsa, le pain azyme dont ils se servent pour la fête de la Pâque. Continuer à lire … « Pierre-André Taguieff, Criminaliser les juifs »

Evangile et tradition rabbinique

Evangile et tradition rabbinique

Michel Remaud, rééd. chez Lessius, 2018

evangile-et-tradition-rabbiniqueJésus était un Juif pratiquant, il enseignait et il avait des disciples dans le cadre de sa religion, on l’appelait « Rabbi » : tout cela est familier aux chrétiens. Mais Michel Remaud, prêtre catholique, grand judaïsant qui enseigne à Jérusalem depuis plusieurs décennies, rappelle que le judaïsme ne se limite pas à ce que nous en dit l’« Ancien Testament ». Aujourd’hui encore, la culture et l’identité juives sont plus coutumières  de toute une littérature rabbinique très ancienne, que les chrétiens ne connaissent généralement guère : Talmud, Midrash, Targum etc. qui fondent la foi et la pratique juive. La judéité de Jésus et des auteurs du Nouveau testament était imprégnée de cette tradition, que nous connaissons si peu. Elle se retrouve dans son enseignement, elle peut donner des clés de lecture, mais généralement nous l’ignorons, et un rabbin d’aujourd’hui pourrait comprendre, en lisant les Évangiles ou St Paul, des allusions qui échappent aux chrétiens… Continuer à lire … « Evangile et tradition rabbinique »

Yves Congar, Pour une Église servante et pauvre

Congar église servante et pauvreCerf, 2014

Réédition du texte de 1963

Ce petit livre sous-titré « Le livre-programme du pape François » consiste en la version allégée de précisions contextuelles d’une collection d’essais rassemblés en 1963, alors que le Concile Vatican II venait de commencer, et qui toutes tournent autour de la question « brûlante » de l’autorité de et dans l’Église. Si l’on se remet dans l’époque et dans le lieu, on se souviendra qu’au moins deux camps s’opposaient à Rome : autour du cardinal Ottaviani, la curie et son pouvoir sur la défensive depuis que Jean XXIII avait décidé, contrairement aux conseils de son entourage, de lancer l’opération conciliaire, et autour du cardinal Bea, Liénard et Frings la tendance progressiste décidée à ne pas laisser les débats se dérouler selon l’organisation prévue par les schémas préparatoires. Continuer à lire … « Yves Congar, Pour une Église servante et pauvre »

Comment les chrétiens sont devenus catholiques

Comment les chrétiens sont devenus catholiquesM.-F. Baslez  Comment les chrétiens sont devenus catholiques (1er-5ème s.) Tallandier 2019

Professeur émérite à l’Université de Paris-Sorbonne, Marie-Françoise Baslez est une des meilleures spécialistes de l’histoire du christianisme ancien. Avec ce livre d’une grande rigueur scientifique, elle s’interroge sur la construction de l’unité de l’Église et de l’identité catholique à travers l’évolution et le développement des structures ecclésiales des origines au 5ème siècle, c’est- à- dire jusqu’à l’avènement et l’installation du christianisme comme religion officielle de l’Empire. Continuer à lire … « Comment les chrétiens sont devenus catholiques »