« Qu’aurait fait Jésus dans cette situation? »

C’est la question que semblait opposer une des auditrices à la conférencière lors de cette matinée de l’Ecole des Disciples Missionnaires, lorsque celle-ci eut fini de présenter le difficile cheminement moral de la prise de décision. Continuer à lire … « « Qu’aurait fait Jésus dans cette situation? » »

Publicités

Pourquoi lire quand on est chrétien?

Le Père Vincent Holzer, dans la préface à l’édition de la thèse de Jean-Baptiste Sèbe, résume ainsi le travail théologique de Hans Urs von Balthasar : « Voir le Christ dans le monde »[1]. Ces quelques mots sous-entendent la première raison pour laquelle un chrétien est conduit à lire. Continuer à lire … « Pourquoi lire quand on est chrétien? »

A propos des prêtres qui veulent présider l’eucharistie en tournant le dos à l’assemblée

Prêtre de dosCertains prêtres souhaitent présider l’assemblée eucharistique en lui tournant le dos. Si l’on excepte les schismatiques ou demi repentis nostalgiques, cette attitude concerne surtout ceux qui n’ont pas vécu les années précédant le Concile de Vatican II, qui n’en mesurent peut-être pas tous les apports et ne s’impliquent pas – bien au contraire – dans ses développements. Chacun sait que la liturgie qui organise la prière et la louange communautaire porte aussi, en soi, un enseignement. C’est pourquoi la position du prêtre dans l’assemblée mérite attention. Je voudrais, ici, critiquer certains arguments des partisans de cette tendance parce qu’elle me semble susceptible d’aggraver le cléricalisme, alors qu’il est impératif et urgent de s’en défaire, comme nous y presse le pape François. J’essaierai ensuite de montrer combien cette question liturgique est liée aux enseignements capitaux du Concile s’agissant de l’Église, sa liturgie, les relations des clercs et des laïcs. Continuer à lire … « A propos des prêtres qui veulent présider l’eucharistie en tournant le dos à l’assemblée »

Itinéraire d’un chrétien gâté

Interview réalisé par le Bulletin Théologique

BT : Gérard, vous avez fait partie de la première promotion du CTU, ça s’est passé comment cette décision ? Quel était votre état d’esprit ? Quels souvenirs conservez-vous de votre vie d’étudiant ?

C’est un peu l’itinéraire d’un enfant gâté, ou d’un chrétien gâté, si vous préférez. A l’époque, les formations en théologie pour laïcs ne couraient pas les rues, il fallait voir du côté de Strasbourg, ou de l’Institut Catholique de Paris, dans le meilleur des cas, avec toutes les difficultés de transport que l’on peut imaginer ! Continuer à lire … « Itinéraire d’un chrétien gâté »

23 ans de catéchisme

Un matin en 1995, lors d’une de ses visites chez nous, notre curé, le père M. m’a demandé : « Est-ce que tu voudrais bien t’occuper des 5e années de catéchisme ? J’ai pensé que tu ferais cela très bien. » A l’époque, on comptait comme ça : il y avait les 4 premières années, et ceux qui continuaient jusqu’à la confirmation faisaient une 5e, une 6e et, je crois, une 7e année. J’ai accepté. Continuer à lire … « 23 ans de catéchisme »

Valérie le Chevallier, Ces fidèles qui ne pratiquent pas assez

ces-fideles-qui-ne-pratiquent-pas-assez

Valérie Le Chevallier, Ces fidèles qui ne pratiquent pas assez – Editions Lessius

Ne faisons pas des non pratiquants des chrétiens de seconde zone

Les églises  se vident, à une vitesse accélérée, surtout en rural. Si 53,8% des français se disent catholiques, et si beaucoup désirent transmettre cet héritage à leurs enfants en le faisant baptiser, ils ne sont pas pour autant des « pratiquants » des messes dominicales.

Continuer à lire … « Valérie le Chevallier, Ces fidèles qui ne pratiquent pas assez »

Jean Druel: je crois en Dieu – moi non plus

Druel

télécharger l’article

Jean Druel – Je crois en Dieu – Moi non plus, Introduction aux principes du dialogue interreligieux   Cerf  2017 

Connaissez-vous les quatre niveaux de langage qui interviennent dans le dialogue interreligieux ? Il y a les niveaux scientifique, dogmatique, sentimental et symbolique. Le premier se réfère aux faits historiques, aux dûment établis pour chaque religion, par exemple : les chrétiens reconnaissent 4 évangiles, ou bien Jésus et Mohammad sont des personnages historiques, ou encore La Torah est le livre sacré des juifs ;

Continuer à lire … « Jean Druel: je crois en Dieu – moi non plus »