Le Dieu plongeur

Descending_God_(Dzibanche)
Céramique polychrome de Dzibanché (Musée national d’anthropologie de Mexico)

La méditation biblique du dimanche 29 mars dans le Prions en Eglise, proposée par Marie-Laure Durand, se base sur la première lecture tirée du prophète Ezékiel, chap. 37, où le prophète promet au peuple d’ouvrir ses tombeaux et les faire revenir vivre et se reposer sur la terre d’Israël. « Vous saurez que le suis le Seigneur », dit-il, « quand j’ouvrirai vos tombeaux et vous en ferai remonter. Je mettrai en vous mon esprit, et vous vivrez. » Or la bibliste intitule sa méditation « Plongeur sauveteur », ce qui me plonge moi aussi dans une réflexion que je vous livre également. Continuer à lire … « Le Dieu plongeur »

« Nul ne peut venir à moi si le Père ne l’attire » (Jn 6,44)

eucharistie-1

Télécharger l’article

Lors du précédent numéro du Bulletin, j’avais conclu l’article sur Le Filet dans la Bible par l’évocation de l’attirance mis en œuvre par Dieu le Père pour sauver les hommes. On se souvient que le symbole du filet avait été proposé comme pouvant figurer la parole vivante jetée sur le monde, et que puisque Jésus-Christ lui-même est appelé Logos, Verbe de Dieu, c’est lui le filet dont use son Père pour tenter de nous amener à lui et de nous sauver. Mais en évoquant au passage Jn 6,44 (« Nul ne peut venir à moi si le Père qui m’a envoyé ne l’attire ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour »), je m’étais demandé si ce thème de l’attirance des hommes par  Dieu ne devait pas être creusé. Il m’avait semblé en effet que ce thème pourrait représenter une structure positive voulue par Dieu, mais dont nous ignorerions volontiers l’existence et la nature. Que Dieu veuille nous sauver, nous le savons, même si nous ne mesurons sans doute pas toute l’étendue de cette volonté. C’est une donnée de notre foi concernant le Dieu Amour. Mais une deuxième, non moins importante, et qui lui est comme consubstantielle, c’est l’octroi de notre liberté, et cela au nom du même Amour : si l’on aime vraiment, si l’amour est authentique, il accepte de laisser l’autre libre. Telle est à la fois la grandeur et la fragilité de l’amour : il ne donne d’importance à l’aimé que pour autant qu’il le rende libre de refuser cet amour. Et on peut dire que c’est à cette seule condition que notre modernité laïque tolère encore « les religions » : que les dieux de ces religions lui laissent la bride sur le cou et la liberté de le refuser. Continuer à lire … « « Nul ne peut venir à moi si le Père ne l’attire » (Jn 6,44) »

« L’heure où le Fils de l’homme viendra » (Luc 12, 39-48)

Jesus_frappe_a_la_porte« Tenez-vous prêts : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra. »

C’est bien le problème : on ne connaît pas l’heure où le Fils de l’homme viendra ! Nous sommes effectivement tout comme celui qui ne sait pas quand le voleur s’introduira chez lui et, pire encore, quand la mort nous prendra… et que le jugement sera définitif. Et ce jour sera celui d’un jugement puisque Luc nous rapporte que, le maître arrivant, l’intendant sera ou bien « établi sur tous les biens » ou bien « assigné à partager le sort des infidèles » selon qu’il aura bien ou mal traité les serviteurs. Continuer à lire … « « L’heure où le Fils de l’homme viendra » (Luc 12, 39-48) »

« Lancez le filet à droite de la Barque! » Le filet dans la Bible

Filet

« Jetez le filet à droite de la barque ! » – Le filet dans la Bible

Le filet dans l’Ancien Testament est essentiellement un moyen de capture. Que ce soit celui de l’oiseleur, celui du chasseur, ou encore celui du pêcheur, ils servent tous à emprisonner dans un réseau solide une proie qui s’est laissée prendre à l’intérieur, ou bien qui s’abat sur elle pour l’empêcher de se libérer.

Télécharger l’article

Continuer à lire … « « Lancez le filet à droite de la Barque! » Le filet dans la Bible »

Reconnaître le Seigneur à la fraction du pain. Une exégèse de Marc 6,31-8,26

L’idée de cette contribution aux « Mélanges » offerts au Père Jean-Baptiste Sèbe vient de notre pèlerinage commun en Terre Sainte avec le groupe des étudiants-jeunes professionnels du diocèse, entre le 31 juillet et le 10 août 2018. Continuer à lire … « Reconnaître le Seigneur à la fraction du pain. Une exégèse de Marc 6,31-8,26 »

Conférence d’Isabelle Cohen

Un monde à réparer - Isabelle CohenCe 22 mai au Centre diocésain de Rouen a eu lieu la conférence d’Isabelle Cohen, l’auteur d’Un monde à Réparer, nouvelle traduction commentée du livre de Job paru en 2017 chez Albin Michel. La séance a rassemblée une vingtaine de personnes. Nous devons cette rencontre à Michèle Beauxis-Aussalet, lectrice du livre, qui l’avait déjà présenté dans le Bulletin en deux articles (ici et ), et qui même si elle n’a pas pu se rendre présente, avait prévu la « journée rouennaise » d’Isabelle Cohen, en organisant pour elle des visites de la ville et un accompagnement amical.

Continuer à lire … « Conférence d’Isabelle Cohen »

« Qu’il prenne sa croix… » (Marc 8,34)

porter sa croixEn ce temps de Pâques, la méditation biblique que je vous propose est inspirée par l’injonction que l’on trouve en Marc 8,34 (Traduction TOB):

« Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même et prenne sa croix, et qu’il me suive. » Continuer à lire … « « Qu’il prenne sa croix… » (Marc 8,34) »