Le 1er Forum Interconvictionnel normand

forumA l’issue de la Marche pour la Paix de 2016 co-organisée à Rouen par les frères franciscains et l’Acrip, Françoise Brument et Abdelkader Bekhedda rêvent alors d’un évènement annuel pour la paix, dans la lignée de cette grande marche pacifique et pacifiste. Tous les deux imaginent un lieu d’échange et de discussion propice à la découverte de l’autre, de sa culture, de ses croyances. Et petit à petit émerge l’idée d’un forum interreligieux. C’est au printemps 2018 qu’Abdelkader soumet cette idée aux membres du Conseil d’Administration de l’Acrip. Bien qu’appréciée par de nombreux administrateurs, ils ne souhaiteront pas faire porter le projet par l’association.

Abdelkader Bekhedda et Khalid Jerrari, un autre membre du bureau de l’Acrip, décident alors de créer l’association Fraternité en Seine pour organiser le 1er Forum Interconvictionnel de Normandie. Après avoir réfléchi sur le concept et conçu une ébauche du déroulement du forum, ils montent une première réunion d’information à l’été 2018 à laquelle des représentants de communautés religieuses de Normandie et des personnes athées sont conviés. Seuls Bruno Soler, prêtre du temple hindouiste Vaisnava de Saint-Etienne-du-Rouvray, et Jean-Michel Caudron, athée, seront présents. Un petit groupe, composé de Clothilde Henry, Jean-Michel Caudron, Abdelkader Bekhedda, Bruno Soler et Khalid Jerrari, deviendra alors le comité de pilotage du projet.

S’ensuivent de nombreuses réunions, de multiples appels aux diverses communautés et de longues recherches de partenariats. Le forum prend forme, la journée du 24 février 2019 se dessine, les acteurs s’organisent.

Dimanche 24 février 2019. Nous y voilà ! Le jour J, réunificateur des convictions du paysage normand, est arrivé.

La journée s’ouvre par un déjeuner fraternel. Une centaine de personnes y participe. Hindouistes, bouddhistes, juifs, chrétiens, musulmans, bahaïes, athées, agnostiques, déistes. Les deux rangées de tables alignées dans la salle de réception de la Halle aux Toiles accueillent croyants et non-croyants de tous horizons. Tout autour de cette même salle sont disposés les huit stands convictionnels. Présentés de la plus ancienne conviction religieuse aux associations œuvrant pour le vivre-ensemble interreligieux et interconvictionnel, tous les participants sont arrivés dans la matinée et ont installé affiches, photos, livres et boutiques. Chaque stand convictionnel accueille les visiteurs pour présenter et expliquer sa conviction, échanger et répondre aux questions.

En parallèle des stands convictionnels ont lieu des conférences sur le modèle des speed-dating. Les bureaux du second étage de la Halle aux Toiles accueillent chacun une conviction. Elles ont pour objectif de faire de courtes présentations de chaque conviction présente au forum.

Retour au premier étage de la Halle aux Toiles où les associations Gest’Ethik, Majik Solidarité et Ahimsa Food proposent des délicatesses culinaires aux plus gourmands des visiteurs. Tartes, gâteaux, thé, jus de fruits frais : c’est un régal pour les yeux et pour les papilles. Au rez-de-chaussée, les librairies Dadès, la Procure et celle du temple hindouiste Vaisnava présentent et proposent à la vente des ouvrages spirituels. La communauté hindouiste Vaisnava propose également des jeux et une activité maquillage pour les enfants ainsi que des initiations au yoga. Des chants soufis interprétés par l’association Floraison et un spectacle théâtre/danse joué par les hindouistes Vaisnava viennent rythmer la fin d’après-midi et transportent les visiteurs vers de lointaines contrées.

Le forum se clôture par un « Grand défouloir ». Il s’agit de permettre aux visiteurs de poser toutes leurs questions, qu’elles soient gênantes, polémiques ou tabous, puis de laisser chaque représentant, réunis sur l’estrade pour l’occasion, y apporter une réponse.

Cet événement a réuni toutes les communautés religieuses et non-religieuses de l’agglomération rouennaise. Nous avons également été honoré de la venue d’une personne de l’église protestante de Paris et d’un représentant de l’association des musulmans du Havre. Nous espérons par la suite que de telles manifestations puissent être organisées par les communautés elles-mêmes, sans l’intervention d’organisation tierce, et qu’elles puissent travailler ensemble fraternellement.

Pour le comité de pilotage

Clothilde HENRY

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s