Isabelle Cohen, Un monde à réparer

Un monde à réparerIsabelle Cohen Un monde à réparer, préface du Grand rabbin de France Haïm Korsia, Albin Michel, 653 pages, 2017.

 « Job, l’homme complété !… un conte pour adultes. » On ne résume pas en quelques mots de synthèse un ouvrage érudit de 600 pages, dont chacune est nécessaire à la construction d’ensemble, à la démonstration de la thèse. Ce bref article ne prétend donc pas en remplacer la lecture par un résumé. Quel est le pitch ? Twittez ! Il n’a pour ambition que de permettre d’aborder le livre sereinement, en annonçant son propos et sa structure, d’en goûter par avance la richesse et la clarté. Continuer à lire … « Isabelle Cohen, Un monde à réparer »

« De tous les arbres… » (1)

arbre« De tous les arbres du jardin tu peux manger

Le début du texte ne précise pas au bénéfice de qui le jardin doit être cultivé et gardé. Le fait que les dieux se déchargent sur les hommes de leur travail est fréquent dans la mythologie. Dans la mythologie mésopotamienne, les dieux créent les hommes pour les servir[2]. Tel un dieu sumérien ou babylonien, Yahvé exploite-t-il l’homme ? Le texte est sans ambiguïté : Yahvé autorise l’homme à satisfaire ses besoins alimentaires. Longtemps, les scientifiques ont pensé que l’aventure humaine avait commencé dans la savane. Ils sont désormais persuadés que celle-ci a commencé dans les arbres[3]. Continuer à lire … « « De tous les arbres… » (1) »

Charles-Edouard Harang : Jeunes filles et jeunes gens catholiques, De la garçonne au mariage pour tous.

HarangAgrégé, docteur en histoire, enseignant à l’université de Rouen et en classes préparatoires, Ch.-E. Harang a soutenu sa thèse sur les mouvements catholiques de jeunesse de la décolonisation à la coopération 1945-1985. Publiée en 2010 sous le titre: Quand les jeunes catholiques découvrent le mondeLes mouvements catholiques de jeunesse de la colonisation à la coopération, 1920-1991.

Dans ce livre ci, l’auteur a voulu un contraste entre le titre « Jeunes…catholiques » et le sous-titre « De la garçonne au mariage pour tous » qui renvoie au roman de Victor Margueritte, paru en 1922. Ce sous-titre souligne d’entrée l’écart entre la vision catholique traditionnelle et les changements de société auxquels le monde catholique est confronté, ceux qu’il a pu selon les cas accepter, ou refuser ; ceux qui ont pu aussi cliver les catholiques dans leur diversité. Continuer à lire … « Charles-Edouard Harang : Jeunes filles et jeunes gens catholiques, De la garçonne au mariage pour tous. »

Quel est le Dieu d’Etty Hillesum?

Etty HillesumQuand la question me fut posée, elle me surprit tant il me semblait évident que, même s’il y a des religions, il n’y a qu’un Dieu. Dans cet esprit, on pouvait seulement s’interroger sur la démarche d’Etty : s’agissait-il d’une introspection, d’une analyse ou d’une conversion et une confession de foi ? Secondairement, il m’apparut qu’il pouvait être enrichissant, non pas de mettre un nom sur le Dieu d’Etty Hillesum mais de chercher comment elle parle de Dieu et le qualifie et, par là, se demander si Etty apporte un nouvel éclairage sur Dieu

Continuer à lire … « Quel est le Dieu d’Etty Hillesum? »