L’Eglise face à la pédophilie

L’ÉGLISE FACE À LA PÉDOPHILIE

En faisant cette recherche j’ai été frappé par l’ancienneté et l’ampleur du phénomène. Continuer à lire … « L’Eglise face à la pédophilie »

Publicités

Le labyrinthe de Chartres

Labyrinthe de ChartresPourquoi s’attarder sur ce détail architectural de la cathédrale aimée de Charles Péguy ? C’est la question très ciblée que nous poserons à propos de ce sanctuaire marial qui attire les pèlerins en foule aussi bien que les étudiants en école d’art, les fondus d’ésotérisme, les simples touristes, les voyageurs avertis, les « amis » de ce lieu rayonnant de spiritualité… C’est parce que ce labyrinthe est fait pour être parcouru et qu’on ne s’y perdra pas, le chemin est unique. Continuer à lire … « Le labyrinthe de Chartres »

Duchamp, Mystique ou mystificateur?

Roue de véloCette année 2018 marque le cinquantenaire de la mort de Marcel Duchamp, et la ville de Rouen s’est mise en quatre pour célébrer cet enfant du pays, par un ensemble de manifestations intitulé : Duchamp dans sa ville. Rouen est-elle bien la ville de Marcel Duchamp ? Que veut dire ce possessif ? Continuer à lire … « Duchamp, Mystique ou mystificateur? »

Itinéraire d’un chrétien gâté

Interview réalisé par le Bulletin Théologique

BT : Gérard, vous avez fait partie de la première promotion du CTU, ça s’est passé comment cette décision ? Quel était votre état d’esprit ? Quels souvenirs conservez-vous de votre vie d’étudiant ?

C’est un peu l’itinéraire d’un enfant gâté, ou d’un chrétien gâté, si vous préférez. A l’époque, les formations en théologie pour laïcs ne couraient pas les rues, il fallait voir du côté de Strasbourg, ou de l’Institut Catholique de Paris, dans le meilleur des cas, avec toutes les difficultés de transport que l’on peut imaginer ! Continuer à lire … « Itinéraire d’un chrétien gâté »

23 ans de catéchisme

Un matin en 1995, lors d’une de ses visites chez nous, notre curé, le père M. m’a demandé : « Est-ce que tu voudrais bien t’occuper des 5e années de catéchisme ? J’ai pensé que tu ferais cela très bien. » A l’époque, on comptait comme ça : il y avait les 4 premières années, et ceux qui continuaient jusqu’à la confirmation faisaient une 5e, une 6e et, je crois, une 7e année. J’ai accepté. Continuer à lire … « 23 ans de catéchisme »

Un petit rien

Quand on s’interroge sur les passages de l’Ecriture qui renferment en quelque sorte la quintessence de la Parole de Dieu, on cite plusieurs textes, tels Jean 14,6 « Je suis le chemin, la vérité et la vie », ou bien 1Jn 4,8 : « Dieu est Amour ». Ces choix dépendent des besoins des personnes qui font cette recherche : certains veulent une assurance, d’autres une consolation, d’autres un résumé, d’autres encore une force. En ce qui me concerne, j’aime beaucoup la fin du chapitre 8 de la lettre aux Romains (v.38-39): Continuer à lire … « Un petit rien »

Credo quia absurdum

« Credo quia absurdum : Je crois parce que c’est absurde », la formule, qu’on attribue souvent à Tertullien, un Père de l’Église du début du 3ème siècle[1], est bien connue. Les uns veulent en faire l’étendard d’un irrationalisme chrétien, d’une sorte de foi du charbonnier méprisant toute raison ; les autres – plus nombreux sans doute – y voient la preuve que le christianisme n’est au fond qu’un  obscurantisme qu’il conviendrait d’extirper. Et je me souviens d’une discussion avec un de mes collègues philosophes qui enseignait à ses élèves de Terminale, que c’était là le fin mot du catholicisme ! Pour autant, je ne souhaite me ranger dans aucun de ces deux partis. Je voudrais seulement essayer de réfléchir un peu à ce que Tertullien a réellement dit, à ce qu’il a voulu dire et à ce que cela peut signifier pour nous aujourd’hui. Continuer à lire … « Credo quia absurdum »