« La jeune république », 1912 à nos jours

la-jeune-republique-1912-a-nos-joursHonoré Champion éditeur 2017

Ce volume (347 p.) rassemble, sous la direction de J.O. Boudon, les Actes d’une journée d’études organisée, par l’Institut Marc Sangnier,  à l’occasion du centenaire de la fondation de la Ligue de la Jeune République en 1912.

Les huit contributions couvrent 70 années de la vie politique française et des engagements de chrétiens, sous différentes appellations de partis allant du centre à la gauche, ou dans des milieux syndicaux ou des associations à vocation sociale. Les premiers textes concernant le contexte de la création de la Ligue de la Jeune République par Marc Sangnier, deux ans après la condamnation du Sillon par Pie X, apportent de précieuses informations sur ces années complexes du début du XXième siècle, tant pour l’épiscopat français que pour certains catholiques. Est particulièrement mise en valeur la fécondité des « Sillonistes » de cette période qui, à travers un large éventail d’attaches, parfois en tension entre elles, font vivre la volonté de Marc Sangnier de concilier principes chrétiens et adhésion à la République.

Ils vont ainsi contribuer à donner vie aux corps intermédiaires, notamment syndicats et mouvements d’éducation populaire. Par ceux-ci se structure une participation à la démocratie dans une IIIe République à l’égard de laquelle de fortes réserves demeuraient chez les catholiques. La Jeune République ne deviendra un parti politique qu’en 1936, adhérant au Front populaire, mais conservant son autonomie lors des recompositions politiques de l’après 1945, et défendant un programme social avancé. D’autres apports de ce colloque soulignent la présence des héritiers de la Jeune République dans ces périodes plus proches, de la Résistance jusqu’à sa mise en sommeil en 1985. L’ouvrage est complété par plus de deux cents notices biographiques, parmi lesquelles on peut croiser quelques personnalités venues de Normandie (Normandie (Paul Bureau, Marcel Delamare, Georges et Marc Lanfry, Constant Lecœur, Edward Montier, Etienne Touré). Un ouvrage utile à tous ceux qui ressentent le besoin, pour mieux comprendre les temps présents, d’explorer l’histoire des différentes facettes des relations entre l’Église catholique, les chrétiens et la vie politique dans le cadre républicain.

Mathieu MONCONDUIT

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s