Sitographie / Bibliographie: la Réforme

500 ANS DE REFORME LUTHERIENNE (1517-2017)

Un point de vocabulaire : Réforme, Réformation, Contre-Réforme

VENARD, Marc « Réforme, Préréforme, Contre-Réforme… Étude de vocabulaire chez les historiens récents de langue française ». In JOUTARD, Philippe. Historiographie de la Réforme. Paris : Neuchâtel et Montréal, 1977. p. 252-265.

Commémorer la Réformation

HOWARD, Thomas Albert. « Remembering the Reformation, 1617, 1817, and 1883. Commemoration as an agent of continuity and change ». In Protestantism After 500 Years, publié par Professor of History and the Humanities and Holder of the Phyllis and Richard Duesenberg Chair in Christian Ethics Thomas Albert Howard,Mark A. Noll [en ligne] http://tinyurl.com/z4mzj2g

BUTTGEN Philippe. « Hegel à Augsbourg. Confession et commémoration ». Revue germanique internationale, 2008, 8. [En ligne] URL : http://rgi.revues.org/372

La Commémoration du 4e centenaire (1917)

1517-1917: 400th anniversary of the Protestant Reformation

https://archive.org/details/15171917400thann00phil

400 YEARS IN MUSIC: Coming Celebration of Reformation and Luther’s Hymns

New York Times, August 5, 1917, pg. X9.

http://reverendluther.org/pdfs/400_YEARS_IN_MUSIC.pdf

http://reverendluther.org/pdfs2/Luthers-Hymns-Prot-Ref-400.pdf

LANDRY, Stan M. Landry. Ecumenism, Memory, and German Nationalism, 1817-1917. [en ligne] URL : http://tinyurl.com/huw2765

The Protestant Reformation and its Influence (1517-1917). Philadelphie : The Westminster Press, 1917 [en ligne] URL : https://archive.org/details/protestantreform00pres

SMITH, Preserved. The Reformation (1517-1917).

http://biblicalstudies.org.uk/pdf/bsac/1918_001.pdf

HERMAN, Paul and WALLET, Bart. “A Sun that Lost its Shine: Te Reformation in Dutch Protestant Memory Culture, 1817-1917”. In Church History and Religious Culture, 2008, t. 88, p. 35-62 [en ligne] http://www.academia.edu/983920/A_Sun_that_Lost_its_Shine_The_Reformation_in_Dutch_Protestant_Memory_Culture_1817-1917

VOSLOO, Roberto (Stellenbosch University – Afrique du Sud). « Commemoration, rememoration and reformation (1917 reformation celebrations of the dutch reformed church) », in Studia Historiae Ecclesiasticae, 2015, vol. 41, n°3, p. 79-91. [en ligne] URL : http://www.scielo.org.za/pdf/she/v41n3/06.pdf

http://www.scielo.org.za/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1017-04992015000300006

La Commémoration du 5e centenaire de la Réforme (2017)

BRADY, Thomas A. (Jr.). « The Protestant Reformation in German History ». In Occasional Paper No. 22. [en ligne] URL : http://www.ghi-dc.org/fileadmin/user_upload/GHI_Washington/PDFs/Occasional_Papers/The_Protestant_Reformation.pdf

Commemoration of the Reformation [en ligne] URL : http://www.luthersepenningen.nl/en/commemoration-of-the-reformation/

Luther Country [en ligne] URL : http://www.visit-luther.com/explore-luthercountry/events/2017-500th-anniversary-of-the-reformation/

2017 – Les 500 ans de la Réforme – les moments forts (version française)

https://www.luther2017.de/fileadmin/luther2017/material/Broschuere_Hoehepunkte_2017/2017_Broschuere_Highlights_Francais.pdf

[en annexe : les 95 thèses contre le trafic des indulgences et traduction]

Interview with the historian Hartmut Lehmann about the celebrations of Reformation Day during history and in modern times [en ligne] URL : http://www.luther2017.de/en/wiki/anniversary/from-the-reformation-until-today-politics-on-luthers-back/

KLAN, Werner. « Reformation jubilees: Is there cause for celebration in 2017 ? What remains ? », In Theological Studies, 2015, vol. 71, n°3 [en ligne] http://www.hts.org.za/index.php/HTS/article/view/3111/html

HOWARD, Thomas Albert and NOLL, Mark A. « The Reformation at five hundred : an outline of the changing ways we remember the Reformation », in First Things, november 2014. [en ligne] URL : http://www.firstthings.com/article/2014/11/the-reformation-at-five-hundred

2017 Commemoration of the 500th Anniversary of the Reformation – Resource Guide [en ligne] URL : http://www.usccb.org/beliefs-and-teachings/ecumenical-and-interreligious/ecumenical/upload/2017-Commemoration-of-the-500th-Anniversary-of-the-Reformation-Resource-Guide.pdf

NERBOLLIER, Delphine. « L’Allemagne fête les 500 ans de la Réforme ». La Croix, 01/11/2016. [en ligne] URL : http://www.la-croix.com/Religion/Monde/LAllemagne-fete-500-Reforme-2016-11-01-1200800078

KASSMANN, Margot ; BITTENDIEBEL, Frédérique et GEIGER, Guy-Pierre (trad.). Jubilé de la Réformation 2017 – Chances et défis [en ligne] URL :

http://acteurs.uepal.fr/download.php?fil_id=3636&nom=intervention_m_kaessmann_en_francais_pastorale_18mai2015.pdf&fichier=public_files/file/intervention_m_kaessmann_en_francais_pastorale_18mai2015.pdf.

BROWN, Stephan. Les célébrations de la Réforme seront « oecuméniques  et internationales ». [en ligne] URL :

http://www.protestants.org/index.php?id=23&tx_ttnews%5Btt_news%5D=3533&tx_ttnews%5Byear%5D=2016&tx_ttnews%5Bmonth%5D=05&cHash=d79b1dc0cb

Du conflit à la communion. Commémoration luthéro-catholique commune de la Réforme en 2017.

Rapport de la Commission luthéro-catholique romaine sur l’unité. [en ligne] URL : https://www.lutheranworld.org/sites/default/files/DTPW-From_Conflict_to_Communion-FR.pdf

MALZAC, Marie. « Le Pape en Suède pour le jubilé de la Réforme ». In La Croix, 28/10/2016 [en ligne] URL : http://www.la-croix.com/Religion/Pape/Le-pape-Suede-pour-jubile-Reforme-2016-10-28-1200799448

Déclaration conjointe sur la doctrine de la justification de la Fédération Luthérienne Mondiale et de l’Église catholique [en ligne] URL :

http://www.vatican.va/roman_curia/pontifical_councils/chrstuni/documents/rc_pc_chrstuni_doc_31101999_cath-luth-joint-declaration_fr.html

« Déclaration commune sur la doctrine de la justification de la fédération luthérienne mondiale et de l’église catholique romaine », commentaire par le pasteur David VAUGHN d’une Eglise baptiste à Crolles, près de Grenoble, in La Revue Réformée, janvier 2002, t. 53, n°216. [en ligne] URL : http://larevuereformee.net/articlerr/n216/declaration-commune-sur-la-doctrine-de-la-justification-de-la-federation-lutherienne-mondiale-et-de-l%E2%80%99eglise-catholique-romaine

SESBOUE Bernard (1517-2017 – 500 ans après Luther) Etudes octobre 2016 [en ligne] URL : http://saintlouis-madrid.cef.fr/wp-content/uploads/2016/10/Sesbo%C3%BC%C3%A9-500-ans-R%C3%A9forme-Etudes.pdf

Martin LUTHER (1483-1546), le luthéranisme et le protestantisme européen

MERLE D’AUBIGNE, J.H. Histoire de la Réformation. 1. Première série de 5 volumes : Histoire de la Réformation du seizième siècle [= au temps de Luther] — Les dates d’éditions mentionnées ci-dessous sont celles d’une nouvelle édition revue par l’auteur. [en ligne] URL : http://www.histoirechretienne.org/ [cliquez sur les Tomes pour afficher les pages de l’ouvrage numérisées au format PDF]

KRUMENACKER, Yves. « Martin Luther, Traités polémiques. Contre Latomus. Contre Jean le Pitre, Genève, Labor et Fides (Œuvres de Martin Luther, tome XIX), 2015, 277 p. », Chrétiens et sociétés, 2016, n°23 [En ligne] URL : http://chretienssocietes.revues.org/4143

KRUMENACKER, Yves. « Heinz Schilling, Martin Luther. Biographie, Paris, Salvator, 2014, 704 p. », Chrétiens et sociétés, 2016, n°23 [En ligne] URL : http://chretienssocietes.revues.org/4154

KRUMENACKER, Yves, « Martin Luther, Des Juifs et de leurs mensonges (1543), édition critique par Pierre Savy, Paris, Honoré Champion, Bibliothèque d’études juives, 2015, 212 p. », Chrétiens et sociétés, 2015, n°22 [En ligne]. URL : http://chretienssocietes.revues.org/3945

GAGNEBIN, Laurent. « La fête de la Réformation : Une occasion donnée…? 2008 ». In Eglise Réformée de France de Vannes [en ligne]

http://www.erfvannes.fr/cariboost_files/r_c3_a9formation.pdf

« La Fête de la Réformation » [en ligne] URL :

https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%AAte_de_la_R%C3%A9formation

Bach a écrit une cantate, composée à Leipzig en 1725, pour la Fête de la Réformation le 31 octobre :

Gott der Herr ist Sonn und Schild (Dieu, le Seigneur, est soleil et bouclier), (BWV 79).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gott_der_Herr_ist_Sonn_und_Schild

https://www.youtube.com/watch?v=Tmio2ZdUm_A

https://www.youtube.com/watch?v=JdTa7VRKlZM

« Reformation Day » [en ligne] URL : https://en.wikipedia.org/wiki/Reformation_Day

« Martin Luther ». In Musée virtuel du protestantisme [en ligne] URL : http://www.museeprotestant.org/notice/martin-luther-1483-1546/

« Il y a 500 ans… Luther affichait 95 thèses ! ». In Musée virtuel du protestantisme [en ligne] URL : http://www.museeprotestant.org/parcours/il-y-a-500-ans-luther-affichait-95-theses/

Lucien FEBVRE. Un destin. Martin Luther. Paris : PUF, 1927. [en ligne] URL : http://classiques.uqac.ca/classiques/febvre_lucien/destin_martin_luther/destin_luther.html

recension de PAQUIER, J. « Lucien Febvre. Un destin. Martin Luther ». In: Revue d’histoire de l’Église de France, 1930, t. 16, n°70, p. 59-62. [en ligne] URL : www.persee.fr/doc/rhef_0300-9505_1930_num_16_70_2532_t1_0059_0000_2

recension par CHAPOUTOT, Johann dans L’Histoire, n°392, septembre 2013, p. 96 [en ligne] URL : http://www.histoire.presse.fr/livres/classiques/martin-luther-destin-lucien-febvre-01-10-2013-61109

ou : http://zwan.nexen.net/livres/classiques/martin-luther-destin-lucien-febvre-01-10-2013-61109

A propos de LIENHARD, Marc. Martin Luther : un temps, une vie, un message :

recension par AUDISIO, Gabriel. « Marc Lienhard. Martin Luther : un temps, une vie, un message ». In: Revue de l’histoire des religions, 1986, t. 203, n°3, p. 329-331. [en ligne] URL : www.persee.fr/doc/rhr_0035-1423_1986_num_203_3_2627

recension par PERONNET, Michel. « L’année Luther – A propos de Lienhard (M). Martin Luther : un temps, une vie, un message ». In: Bulletin de l’Association d’étude sur l’humanisme, la réforme et la renaissance, n°18, 1984. pp. 84-92; [en ligne] URL : http://www.persee.fr/doc/rhren_0181-6799_1984_num_18_1_1424

MAT, Michèle, MARX, Jacques (éd.). « Luther, mythe et réalité ». In Problèmes d’histoire du Christianisme, Volume 14, Editions de l’Université de Bruxelles, 1984. [en ligne] URL : http://digistore.bib.ulb.ac.be/2008/a016_1984_014_f.pdf

ARNOLD, Matthieu. « Martin Luther et Jean Calvin ». In UEPAL [en ligne] URL : http://acteurs.uepal.fr/download.php?fil_id=3063&nom=2014luthercalvin_synode.pdf&fichier=public_files/file/2014luthercalvin_synode.pdf

ARNOLD, Matthieu. . « Martin Luther et les bonnes œuvres ». In Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 2010, 154e année, n° 1. p. 9-32 [en ligne] URL : http://www.persee.fr/doc/crai_0065-0536_2010_num_154_1_92766

ARNOLD, Matthieu. , « Une impasse historiographique : Érasme contre Luther, une opposition de tempéraments », Revue des sciences religieuses, 85/1,  2011 [En ligne]  URL : http://rsr.revues.org/1981

Depuis Johann Huizinga (1924), maints biographes d’Érasme ou de Luther ont présenté l’affrontement entre les deux hommes sur le libre et le serf arbitre (1524-1525) comme une opposition de caractères. Popularisée par Stefan Zweig, cette vision caricaturale et stérile a perduré, avant que G. Chantraine (1981) ne replace le conflit sur les terrains littéraire et théologique. Il a été suivi tant par les interprètes de Luther (H. A. Oberman, M. Lienhard, V. Leppin) que par ceux d’Érasme (L. E. Halkin, J.-C. Margolin), même si l’on trouve encore des historiens qui brocardent le caractère « craintif » et « susceptible » d’Érasme (R. Schwarz).

DRIANCOURT-GIROD, Janine. « L’implantation des Luthériens à Paris (1635-1809). Une histoire insolite et longtemps inédite ». In Musée Protestant [en ligne] URL : http://www.museeprotestant.org/wp-content/uploads/2014/01/Mus%C3%A9e-virtuel-du-protestantisme-L%E2%80%99implantation-des-luth%C3%A9riens-%C3%A0-Paris-1635-1809.pdf

HEINZ, Johann. « Martin Luther and his theology in german catholic interpretation before and after Vatican II » [en ligne] URL :

http://www.auss.info/auss_publication_file.php?pub_id=783&journal=1&type=pdf

CHANTRAINE, Georges. « Ce que Luther peut apporter à une théologie catholique de la grâce ». In Nouvelle Revue Théologique, 1983, vol. 105, n°3, p. 358-368. [en ligne] URL : http://www.nrt.be/fr/Ce-que-Luther-peut-apporter-%C3%A0-une-th%C3%A9ologie-catholique-de-la-gr%C3%A2ce-article-911

GOUNELLE. André (Pasteur). Protestantisme. Cours donné en 1998. [en ligne] URL : http://andregounelle.fr/protestantisme/index.php

BOUREL, Dominique. « D’une Bible à l’autre : de Mendelssohn à Buber-Rosenzweig », Revue germanique internationale, 1996, n°5  [En ligne] URL : http://rgi.revues.org/546

L’article passe en revue l’histoire des traductions juives de la Bible en Allemagne depuis Mendelssohn pour se concentrer sur la traduction engagée par Buber et Rosenzweig entre les deux guerres mondiales, avec le souci de rendre aux Juifs allemands leurs racines hébraïques. La mise en parallèle du travail sur la langue opéré par ces deux derniers traducteurs avec le travail de Mendelssohn et de Luther éclaire dans la longue durée la relation problématique des Juifs allemands à la langue allemande.

FIGUIER, Richard. « Philippe Büttgen, Luther et la philosophie », Astérion, 2013, n°11 [En ligne] URL : http://asterion.revues.org/2453

HAMPTON, Timothy. « Eloquent Sedition: Notes toward a Genealogy of Dissidence », Les Dossiers du Grihl [En ligne], 2013-01. URL : http://dossiersgrihl.revues.org/5553

Cet article entend montrer que l’émergence d’une tradition d’écriture dissidente au xvie siècle en France va de pair avec une réflexion sur les limites et les dangers de ce que l’époque désignait sous le terme de « sédition ». Sédition est la jumelle ou encore le double de la dissidence et l’écriture dissidente prend simultanément conscience du pouvoir de l’action séditieuse et lui donne sa cohérence en la coulant dans une forme littéraire. L’argumentation de cette thèse passe par l’analyse des textes de Rabelais, Luther, Guevara, et La Noue.

SCHMITZ, Benoît. « Claves regni cœlorum : le sens d’une métaphore entre hérésiologie et ecclésiologie (xvie siècle) », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre | BUCEMA [En ligne], Hors-série n° 7, 2013. URL : http://cem.revues.org/12786

BUTTGEN, Philippe. « KAUFMANN, Thomas, Martin Luther », Revue de l’IFHA, 2006 [En ligne] URL : http://ifha.revues.org/744

CHAIX Gérald. « Heinz Schilling, Martin Luther. Rebell in einer Zeit des Umbruchs », Revue de l’IFHA, 2015. [En ligne] URL : http://ifha.revues.org/8199

DENEKEN, Michel. « Luther dans Trois Réformateurs de Maritain », Revue des sciences religieuses, 2007, 81/4 [En ligne] URL : http://rsr.revues.org/1829

Le Luther que décrit Maritain dans Trois Réformateurs (1925) devrait retenir l’attention des spécialistes de la réception de Luther dans le catholicisme. En effet, avec Descartes et Rousseau, Maritain tient Luther pour un des trois pères de la modernité. Influencé par les jugements de Denifle et Grisar, l’auteur d’Antimoderne donne cependant une image originale du Réformateur de Wittenberg. Il retient surtout l’itinéraire spirituel et le drame psychologique de celui qu’il considère comme le « père de l’avènement du moi ». Malgré le ton souvent polémique, Maritain met en évidence un aspect dont les œcuménistes commencent à peine à entrevoir les conséquences : la question centrale de Luther est celle de l’homme devant Dieu. Ce tournant anthropologique marque l’entrée dans la modernité.

« Le luthéranisme et le débat de la résistance 1529-1530 à 1546-1547 », Rives nord-méditerranéennes, 2004, n°19. [En ligne] URL : http://rives.revues.org/168

Le bilan, qu’on peut finalement tirer de cet exposé, est ambigu : selon le point de repère, celui des territoires et des villes autonomes ou celui de l’empire et aussi selon la partie du débat, théologique ou juridique, que l’on considère. En résumé, on peut retenir que l’extension du pouvoir légitime dans le milieu religieux de l’état territorial, qui était justifié de façon théologique, se trouve face à la limitation juridique et politique du pouvoir légitime de l’empereur qui déclare les actions unilatérales des autorités aussi et justement dans le milieu religieux radicalement inadmissibles. La lutte au sujet de la question de l’exercice du pouvoir légitime dans le milieu religieux dans l’empire à l’époque de la Réforme n’aida pas seulement à former les traditions autoritaires mais aussi les traditions libérales de l’histoire allemande.

Chrétiens et Sociétés XVIe-XXIe siècles, n° 23, 2016, Les anniversaires de la Réformation [sommaire en ligne]

http://chretienssocietes.revues.org/4069 (à paraître)

Dossier : Les anniversaires de la Réforme

GANTET, Claire (Université de Fribourg). Paix civile, sensibilités confessionnelles et érudition moderne : le bicentenaire de la Réforme dans les territoires allemands

CABANEL, Patrick (École pratique des hautes études). La Revue de Métaphysique et de Morale et le quatrième centenaire de la Réformation

BORELLO, Céline (Université du Maine-Le Mans UMR 6258 CERHIO). Commémorer la disparition de Luther en chaire protestante

SCHOLL, Sarah (Institut d’études de la Réformation). « Nous sur notre montagne… » Le jubilé de 1917 et l’identité réformée helvétique

SCHLIE, Ferdinand (Université Grenoble-Alpes). Le Réformateur dédoublé : Martin Luther à l’écran dans les « deux Allemagnes » en 1983

LEHMANN, Hartmut (Christian-Albrechts-Universität zu Kiel). „Ein Ereignis von Weltrang“. Anträge und Debatten zur Lutherdekade und dem Reformationsjubiläum 2017 im Deutschen Bundestag 2008 bis 2011

Varia

KRUMENACKER, Yves (Université Lyon, Jean Moulin, UMR 5190 LARHRA et Wenjing Wang, Renmin University of China), Cathares, vaudois, hussites, ancêtres de la Réforme ?

COURET, Typhaine (Université Lyon, Jean Moulin). Les cimetières familiaux protestants

ZORN, Jean-François. « Hoc est corpus meum ! Corps divin et corps social, aspects et répercussions du conflit autour de la cène au XVIe siècle en Europe occidentale et centrale », Cahiers d’études du religieux. Recherches interdisciplinaires, 2015, n°4 [En ligne] URL : http://cerri.revues.org/1449

Martin Luthers Gothaer Testament von 1537 online [en ligne]

URL : http://studpro.hypotheses.org/450

VEIT, Patrice. « ROY, Martin, Luther in der DDR. Zum Wandel des Lutherbildes in der DDR-Geschichtsschreibung », Revue de l’IFHA, 2003 [En ligne] URL : http://ifha.revues.org/1138 Ce livre étudie les représentations de Luther dans l’historiographie de la RDA et leurs significations pour l’histoire allemande et, plus particulièrement, pour l’histoire de la RDA. La documentation se limite aux seuls travaux considérés comme représentatifs de l’historiographie de la RDA au moment de leur parution et dont la publication a été soutenue ou sollicitée par le régime.

QUISINSKY, Michael. « La dogmatique catholique d’Otto Hermann Pesch et son ancrage dans une expérience œcuménique », Revue des sciences religieuses, 2011, 85/2 [En ligne]. URL : http://rsr.revues.org/2028

Grand spécialiste de Thomas d’Aquin et de Martin Luther, Otto Hermann Pesch figure parmi les œcuménistes allemands les plus importants. Il vient de publier le dernier tome de sa Katholische Dogmatik aus ökumenischer Erfahrung. Il s’agit là d’une entreprise rare, à savoir d‘une vue d’ensemble de la dogmatique catholique rédigée par un seul auteur. Au carrefour des traditions confessionnelles, la dogmatique de Pesch se veut aussi au carrefour entre vie et réflexion chrétiennes. Ne pouvant pas prétendre à présenter en détail les nombreuses questions abordées dans cette véritable somme théologique, cette contribution veut en proposer une lecture transversale qui permette la discussion prospective au-delà de l’espace germanophone.

Travaux numérisés de Martin Luther [enligne] URL :

https://de.wikisource.org/wiki/Martin_Luther#D._Martin_Luthers_Werke_.28Weimarer_Ausgabe.29

NOBLESSE-ROCHER, Annie. « Contre les controveurs et machinateurs de débats et de disputes : quelques réflexions protestantes sur le savoir et l’université au XVIe s », Revue des sciences religieuses, 2013, 87/4 [En ligne] URL : http://rsr.revues.org/3027

Renouveler les méthodes et les contenus d’enseignement était au cœur des préoccupations des Réformateurs, ce qu’attestent la création de « collèges » et la réforme de l’université de Wittenberg. Pierre de la Ramée adresse à Charles IX des Avertissements sur la réformation de l’université et l’article en présente les lignes directrices. La scolastique est évincée, le théologien se définit comme exégète et le retour à l’Écriture fait mettre l’accent sur l’apprentissage de l’hébreu et du grec. Dans la lignée des humanistes, les Réformateurs ne négligent pas non plus la culture profane dans leurs programmes d’éducation.

MOUREY, Marie-Thérèse. « Réforme et poésie en Allemagne », Revue de l’histoire des religions, 2009, n°1 [En ligne] URL : http://rhr.revues.org/7113

PETTEGREE, Andrew. « La réforme en France, 1520-1570 : les leçons à tirer de la culture de l’imprimé » dans La Réforme en France et en Italie : Contacts, comparaisons et contrastes (sous la dir. de Philip Benedict, Silvana Seindel Menchi et Alain Tallon), Rome, Publications de l’École française de Rome, Collection de l’École française de Rome, 2007, p. 37-52 [en ligne] URL : http://books.openedition.org/efr/1715

HEITZ, Anne-Marie, « Strasbourg et les femmes publicistes du XVIe siècle », Revue d’Alsace, 2008, n°134, [En ligne] URL : http://alsace.revues.org/1008

La Réformation a apporté de profondes modifications à la vie des femmes au XVIe siècle. A Strasbourg, des femmes ont su à la fois profiter des avantages que leur procurait la Réformation et utiliser les arguments évangéliques pour se créer de nouveaux rôles. Certaines n’ont ainsi pas hésité à intervenir dans la sphère publique, qui leur était pourtant fermée à cette époque.

Groupe de recherche en Histoire des Protestantismes [en ligne] URL : http://grhp.hypotheses.org/

BERNER, Christian. « Le chemin vers la vérité et la liberté. Notes sur L’Essence de la foi selon Luther de Feuerbach », Revue germanique internationale, 2008, n°8 [En ligne] URL : http://rgi.revues.org/378

Cet article présente L’Essence de la foi selon Luther (1844), texte par lequel Feuerbach clôt l’une des périodes les plus productives de sa pensée. Si la critique des théologiens et les circonstances politiques expliquent que Feuerbach se tourne vers l’étude de Luther, il n’en demeure pas moins que son importance tient au dialogue avec celui qu’il appelle le « premier homme » : pour Feuerbach lisant Luther, Dieu qui est pour l’homme se supprime comme Dieu en soi en devenant sensible dans le Christ et, compris comme amour, manifeste la complémentarité de l’amour de soi et de l’amour d’autrui. C’est ainsi que confronté à la christologie luthérienne, Feuerbach opère la synthèse de son matérialisme sensualiste et de sa réduction anthropologique de l’essence de Dieu à l’essence de l’homme.

BIERLAIRE, Franz. Les Colloques d’Erasme : Réforme des études, réforme des mœurs et réforme de l’Eglise au XVIe siècle, Liège, Presses universitaires de Liège, Les Belles Lettres , coll. Bibliothèque de la faculté de philosophie et lettres de l’université de Liège, 1978. Chapitre V. La bataille des Colloques : Piété chrétienne et réforme de l’Église, p. 201-303 [en ligne] URL :

http://books.openedition.org/pulg/307

BOUTRY, Philippe. « Tradition et écriture : une construction théologique», Enquête, 1995, n°2 [En ligne] URL : http://enquete.revues.org/307

BRIAND-BARRALON, Alain. « La communauté luthérienne de Lyon au XVIIIe siècle », Chrétiens et sociétés, 2009, n°16 [En ligne] URL : http://chretienssocietes.revues.org/2313

Une petite communauté luthérienne, originaire surtout d’Allemagne, existe depuis le XVIe siècle à Lyon. Elle bénéficie d’une Église, installée à Genève, à partir de 1707. Il s’agit surtout de négociants, qui se rendent à Genève quatre fois par an pour la Cène. Mais, à partir de 1770, quand les réformés lyonnais ont enfin un pasteur, les luthériens participent de plus en plus à l’Église réformée de Lyon et délaissent Genève.

KRUMENACKER, Yves. « Le XVIIIe siècle : éveil protestant et déclin catholique ? », Cahiers d’études du religieux. Recherches interdisciplinaires, 2008, n°1 [En ligne] URL : http://cerri.revues.org/242

BUQUET-MARCON, Cécile et DUFOUR, Jean-Yves Dufour. « Huguenots en boîtes de nuit », Les nouvelles de l’archéologie, 2016, n°143. [En ligne] URL : http://nda.revues.org/3355

Caricatures anticatholiques des débuts de la Réforme [en ligne] URL : http://biblioweb.hypotheses.org/19630

ESCAMILLA, Michèle. « Le biblisme humaniste et l’Inquisition », dans L’Inquisition espagnole et ses réformes au XVIe siècle (sous la dir. de Marie-Catherine Barbazza), Montpellier, Presses universitaires de la Méditerranée, coll. Voix des Suds, 2006, p. 61-90 [en ligne] URL : http://books.openedition.org/pulm/696

KAHN, David. «  L’Inquisition valencienne face au péril luthérien (1521-1575) », dans L’Inquisition espagnole et ses réformes au XVIe siècle (sous la dir. de Marie-Catherine Barbazza). Montpellier, Presses universitaires de la Méditerranée, coll. Voix des Suds, 2006, p. 119-140 [en ligne] URL : http://books.openedition.org/pulm/700

COURTEMANCHE, Danielle. « De la prédication mendiante à la prédication protestante d’après une chronique du xvie siècle, celle d’Estienne Médicis, bourgeois du Puy », dans Religion et mentalités au Moyen Âge. Mélanges en l’honneur d’Hervé Martin (sous la dir. de CASSAGNES-BROUQUET, Sophie ; CHAUOU, Amaury ; PICHOT, Daniel et ROUSSELOT, Lionel). Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2003, p. 337-349 [en ligne] URL : http://books.openedition.org/pur/19830

Comparer les traductions : « La Bible de Luther » [en ligne] URL :

http://enseignement-latin.hypotheses.org/3706

BERNARD, Mathilde. « Mélancolie et apostasie aux XVIe et XVIIe siècles », Études Épistémè, 2015, n°28 [En ligne] URL : http://episteme.revues.org/748

Les XVIe et XVIIe siècles sont marqués en France par l’apparition de la Réforme et la mise en place de la Contre-Réforme, pensée pour rénover la pratique catholique et lutter par ce biais contre le « venin » du protestantisme. Que ce soit au cours des procès en hérésie, des guerres ouvertes, ou des batailles de controversistes, catholiques et protestants s’affrontent pour tenter de gagner des consciences à leur cause ou du moins de ne pas en perdre. La conversion devient un enjeu politique d’envergure et toute une stratégie est mise en place pour enrayer les abjurations d’un côté et inciter à la conversion de l’autre. Cette guerre des consciences tend à accroître le phénomène de mélancolie religieuse dans ses diverses manifestations, allant de l’angoisse à la panique, du trouble au désespoir. La mélancolie devient alors objet de la controverse, dans la mesure où elle est analysée par les détracteurs du converti pour mettre en doute la justesse de la conversion.

HERFELD, Claude. « Jean-Marie Paul, L’Homme face à Dieu. Mystique, Réforme, Piétisme », dans Errance et marginalité dans la littérature (sous la dir. d’Arlette Bouloumié), Nouvelles Recherches sur l’Imaginaire, Cahier XXXII, 2007, p. 271-274 [en ligne] URL : http://books.openedition.org/pur/12086

« Les protestants, l’école et la laïcité, XVIIIe-XXe siècles » (sous la dir. CABANEL, Patrick et ENCREVE, André), Histoire de l’Education, 2006, n°110 [en ligne] URL : http://histoire-education.revues.org/1023

SCHMITZ, Benoit. « Les thèses gallicanes sur le pouvoir pontifical à l’épreuve du protestantisme », dans Hétérodoxies croisés, catholicismes pluriels entre France et en Italie (XVIe-XVIIe siècles) (sous la dir. Gigliola Fragnito et Alain Tallon), Rome, Publications de l’Ecole Française de Rome, coll. EFR n° 508, 2015 [en ligne] URL : http://books.openedition.org/efr/2843

BRAGUIER GOUVERNEUR Laurey. « Chapitre VI. Diffusion et représentation conflictuelle de l’événement : le cas de l’imagerie protestante lors de la réforme luthérienne dans l’empire de Charles Quint (1517-1545) », dans L’écho de l’évènement. Du Moyen Âge à l’époque contemporaine (sous la dir. RIVALAN GUEGO, Christine et RODRIGUES, Denis. Rennes : Presses universitaires de Rennes, coll. Interférences, 2011, p. 87-111 [en ligne] http://books.openedition.org/pur/40778

NUBEL, Jonathan. « La bibliothèque théologique de Bach: ressources strasbourgeoises », De Musica ; Carnet de recherches musicologiques [en ligne] URL : http://demusica.hypotheses.org/246

SAEZ, Ricardo. « Étude du pamphlet luthérien du prêtre-imprimeur Sebastián Martínez. Texte et contexte d’un écrit hérétique (Tolède, septembre 1559) », Les Cahiers de Framespa, 2015, n°20 [En ligne] URL : http://framespa.revues.org/3530

WIRTH, Jean. « Le mythe du jeune Luther ». In: Journal des savants, 1979, n°3. pp. 207-234. [en ligne] URL : www.persee.fr/doc/jds_0021-8103_1979_num_3_1_1392

LAPORTE, Jean. « La grâce chez Augustin et dans l’augustinisme », dans Laval théologique et philosophique, octobre 1999, vol. 55, n° 3, p. 425-444 [en ligne] URL : http://id.erudit.org/iderudit/401254ar ou

http://www.erudit.org/revue/ltp/1999/v55/n3/401254ar.pdf

TURCOTTE, Nestor. « Bernard Sesboüé, Sauvés par la grâce. Les débats sur la justification du XVIe s. à nos jours. Paris, Éditions Facultés Jésuites de Paris, 2009, 317 p. » in Laval théologique et philosophique, 2011, vol. 67, n° 1, p. 203-204 [en ligne] URL : http://id.erudit.org/iderudit/1005579ar ou

http://www.erudit.org/revue/ltp/2011/v67/n1/1005579ar.pdf

McKEOWN, John, « 3. Martin Luther : Forerunner of Natalism ? ». In God’s babies Natalism and Bible Interpretation in Modern America. Cambridge : OBP Collection, 2014, 249 p. [en ligne] URL : http://books.openedition.org/obp/234

 

Paul PAUMIER

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s