« Ma vie nul ne la prend mais c’est moi qui la donne » (Jean 10,18)

Ma vie nul ne la prend« Ma vie nul ne la prend mais c’est moi qui la donne » (Jean 10,18)

Qui ne connaît cette déclaration de Jésus, qui vient du développement sur le Bon Berger, où Jésus se présente comme le berger d’Israël du Psaume 23, comme l’antithèse de ces mauvais bergers, ces « pasteurs abrutis » (Jérémie 10,21) fustigés par le prophète. Vous vous souvenez du début ?

Continuer à lire … « « Ma vie nul ne la prend mais c’est moi qui la donne » (Jean 10,18) »

La tortue rouge

La tortue rouge 7aLa Tortue Rouge est un film d’animation réalisé par Michael Dudok de Wit en 2016[1], qui a reçu le prix « Un certain regard » du festival de Cannes cette année-là. C’est un film d’amour. En disant cela, je sais que j’ose répondre par avance à nombre de commentaires qui ont interrogé, à sa sortie, sa nature : s’agissait-il d’un « conte écolo », d’une « œuvre poétique, sensible et émouvante », d’une « robinsonnade sans paroles d’une beauté visuelle et musicale à couper le souffle » ? (page Wikipédia). Oui, sans doute. Mais le film en a aussi déçu plus d’un, qui critique son vide, sa prétention, sa longueur (on considère qu’il s’agit en fait d’un court métrage étiré en longueur) – si intéressé, voir ce genre de commentaires ici.

Continuer à lire … « La tortue rouge »

Brève apologie pour un moment catholique – Jean-Luc Marion

MarionBrève apologie pour un moment catholique – Jean-Luc Marion, Grasset, 2017, 124p. 15€

Dernier opus du philosophe phénoménologue et académicien, ce court essai relève du genre défense et illustration, du catholicisme cette fois-ci, car, explique l’auteur, le temps est peut-être venu d’un « moment catholique » : « Nous entrons dans un moment catholique parce que nous entrons dans un moment critique – un moment où se trouve en jeu, dans la société française, la possibilité d’une communauté qui mette en œuvre l’universel. Par universel nous entendons ici tout ce qui transcende les affrontements particuliers entre groupes, intérêts, idéologies et identités contradictoires, tout ce qui met en danger l’unité de la nation. » (p. 122). Qu’est-ce que c’est qu’un « moment catholique » ?

Continuer à lire … « Brève apologie pour un moment catholique – Jean-Luc Marion »

Bibliographie : L’Interreligieux

Vous trouverez ci-joint une bibliographie / sitographie / filmographie autour du thème de l’Interreligieux.

NB : Pour l’œcuménisme (dialogue interconfessionnel entre chrétiens – catholiques, protestants, orthodoxes), je vous renvoie en partie à la précédente bibliographie pour les 500 ans de Luther. Voici quelques compléments :

Continuer à lire … « Bibliographie : L’Interreligieux »

La Saint-Barthélémy

Saint BarthélémyP. Boisserie et É. Stalner, La Saint-Barthélémy, Les Arènes BD, 3 tomes attendus, 2016-2017

À l’occasion de la commémoration de la publication des 95 thèses de Martin Luther qui marque le début des réformes protestantes, les Arènes BD publient un cycle consacré à la Saint-Barthélémy. Deux tomes sont déjà parus : Sauveterre et Tuez-les tous ! Le troisième est attendu.

Le royaume de France est déchiré par des affrontements religieux depuis 1562. Le pouvoir royal est affaibli et les différentes actions s’arment pour lutter.

Continuer à lire … « La Saint-Barthélémy »

LUTHER

LLutherUTHER, par Olivier Jouvray, Filippo Cenni et Matthieu Arnold, Luther, collection « Ils ont fait l’histoire », Paris, Glénat-Fayard, 2017.

Les éditions Glénat et Fayard publient conjointement une biographie dessinée de Martin Luther, religieux augustin et réformateur. Plus précisément, le récit retrace sa vie de 1505 à sa mort. Le récit est centré sur trois épisodes marquants de la vie de Luther. Le premier épisode est sa décision d’entrer dans les ordres. Sur le chemin pour Erfurt en Allemagne, Martin Luther est surpris par un terrible orage…

Continuer à lire … « LUTHER »

« Au commencement Yahvé Dieu »

 La Genèse est le premier des cinq livres du Pentateuque ou de la Torah. Elle prend place en tête de la Bible. Son nom français transcrit le titre que lui donnèrent la traduction grecque et la Vulgate latine. « Genesis » est l’origine. La Bible hébraïque utilise simplement le mot par lequel débute le texte : « Beréchïth », « Au commencement ». Le texte de la Genèse raconte une histoire très simple, presque trop simple que l’on pourrait rapprocher des contes pour enfants. Il suffirait de remplacer la formulation « Au commencement » par « Il était une fois… ». Il ne faut pourtant pas voir dans ce texte un récit naïf aux enseignements enfantins ou dépassés. « Commenter » la Genèse serait bien présomptueux. Néanmoins, la richesse du texte invite à réfléchir sur le message qu’il enseigne. Un théologien médiéval dégageait le sens littéral puis se risquait à plusieurs analyses symboliques du texte. Le genre est poussiéreux. Néanmoins, il semble qu’il invite à risquer plusieurs analyses fondées sur des problématiques théologiques, anthropologiques et scientifiques récentes. Ce premier essai traitera des premiers mots des deux récits de la création : « Au commencement », « Dieu » et « Yahvé ».

Continuer à lire … « « Au commencement Yahvé Dieu » »